Ses compétences

Selon ses statuts, le Syndicat Mixte des Nappes Vistrenque et Costières a pour objet l’étude et la gestion des aquifères de la masse d’eau souterraine 6101 au titre de la Directive 2000/60/C (Directive Cadre Européenne sur l’Eau) soit :

  • l’aquifère 150a dit « nappe de la Vistrenque »,
  • les aquifères 150b, 150c et 150d dits « nappes des Costières »,

en vue d’établir les bases d’une gestion raisonnée permettant la satisfaction des divers besoins en eau, actuels et futurs, tout en préservant les aquifères sur les plans quantitatif et qualitatif.

L’activité du syndicat est axée sur les points suivants :

  • la prise en charge de la connaissance et du suivi (sur les plans quantitatif et qualitatif) des aquifères de la Vistrenque et des Costières ;
  • l’information et la sensibilisation des divers acteurs et usagers des nappes sur l’état de ces dernières, leurs limites et les problèmes rencontrés ou à venir ;
  • l’animation d’une réflexion, associant les différentes catégories d’utilisateurs des nappes (communes, agriculteurs, industriels, usagers), relative à la définition d’une gestion équilibrée des nappes de la Vistrenque et des Costières. L’objectif visé est d’assurer la satisfaction des divers usages tout en préservant les potentialités des aquifères (sur les plans quantitatif et qualitatif) ;

Par contre le Syndicat Mixte des Nappes Costières et Vistrenque n’a pas pour objet la réalisation de travaux d’A.E.P. et d’assainissement sur les nappes, ceux-ci restant du ressort des divers acteurs et maîtres d’ouvrages existants.