Une recharge des ressources en eau insuffisante

L’examen de la situation hydrologique dans le département du Gard montre que la période de recharge hivernale des ressources en eau se caractérise par un déficit de précipitations sur l’ensemble du département alors que la fin d’été 2020 avait été marquée par une crue qui a fortement impacté les territoires cévenols.

Dans le sud du département, le cumul de précipitations enregistré sur cette période dans le secteur d’Aigues-Mortes n’a jamais été aussi faible depuis le début de la chronique de données disponible depuis 1876.

Ce déficit impacte directement le niveau des nappes et le débit des cours d’eau du département, dont certains présentent des conditions très dégradées pour la saison.

L’épisode pluvieux du 11 avril n’a pas été suffisant pour compenser les déficits relevés. Au regard des prévisions annoncées par Météo France, la tension sur les différentes ressources en eau devrait perdurer.

La préfète du Gard a donc décidé de placer en vigilance l’ensemble du département.

Ainsi, il est demandé à chacun d’adopter un comportement écoresponsable, en utilisant l’eau de manière mesurée.

Des arrêtés de restriction d’usage de l’eau peuvent être pris par les maires si la situation sur leur territoire le nécessite.

Un nouveau point sur la situation hydrologique du département sera réalisé au mois de mai

L’arrêté de limitation des usages de l’eau est consultable via le lien suivant :

https://www.gard.gouv.fr/Politiques-publiques/Environnement/Eaux-et-milieux-aquatiques/Secheresse/Actualites-de-l-annee/AP-du-22-04-21-instaurant-des-mesures-de-recommandation-de-limitation-provisoire-des-usages-de-l-eau